logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Changements climatiques > Web Bibliothèque Climat > Changements Climatiques > Océans > Accélération de la contribution des glaciers continentaux du Groenland et de l’Antarctique à la montée du niveau des océans
Accélération de la contribution des glaciers continentaux du Groenland et de l’Antarctique à la montée du niveau des océans
date 1er mars 2011
texte+ texte- google twitter facebook

Geophysical Research Letters - mars 2011

- Thème : Changements climatiques, océans
- Titre : Accélération de la contribution des glaciers continentaux du Groenland et de l’Antarctique à la montée du niveau des océans
- Titre original : Human contribution to more-intense precipitation extremes
- Auteur : E. Rignot et al.
- Revue : Geophysical Research Letters
- Date de parution : mars 2011
- Lien de consultation : http://www.agu.org/pubs/crossref/20...
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>


L’estimation de la masse des nappes glaciaires reste encore difficile et imprécise malgré les progrès réalisés ces dernières années, du fait, entre autres, des incertitudes liées aux méthode utilisées. Cette étude présente cependant une estimation cohérente de la masse des nappes glaciaires du Groenland et de l’Antarctique durant les deux dernières décennies et selon deux méthodes différentes, avec des résultats similaires en ce qui concerne les huit dernières années. Les résultats des deux méthodes montrent en effet des masses comparables, ainsi qu’une accélération de la fonte des glaces pour ces deux régions. Ce dernier phénomène était de l’ordre de 475 gigatonnes par an pour les deux régions combinées en 2006, ce qui équivaut à une montée du niveau des océans d’environ 1,3 mm par an. Qui plus est, les 18 dernières années ont vu une accélération brutale de ce phénomène de fonte, désormais équivalente à trois fois la vitesse de fonte des calottes glaciaires et des glaciers dans leur ensemble. A ce rythme, il est prévisible qu’au niveau global les nappes glaciaires du Groenland et de l’Antarctique seront les premières contributrices à la montée du niveau des océans au cours du 21ème siècle.


Consultez l’article : [http://www.agu.org/pubs/crossref/20...]