logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
4x4 = zéro de conduite !
date 24 septembre 2004
texte+ texte- google twitter facebook

4x4 = zéro de conduite !

Voir la campagne sur le site d’Agir pour l’environnement

Voir l’animation Flash

Voir les photos de l’action anti 4x4, au mondial de l’automobile du 2 oct. 2004

Pourquoi cette campagne ?

Avec une progression des ventes avoisinant les 20% pour le premier semestre 2004, les véhicules à quatre roues motrices ont le vent en poupe. Bénéficiant d’une publicité incessante, les 4x4 représentent désormais 5% du parc automobile français. Contre toute attente et malgré les dénégations des thuriféraires de ces véhicules, ils sont majoritairement utilisés en milieu urbain pour des trajets courts. Leur inadaptation est donc criante mais l’air du temps semble interdire toute remise en cause.

C’est ainsi qu’un effet de mode purement compulsif, tout droit venu des Etats-Unis, peut prospérer dans et à proximité des zones urbaines ! Ces véhicules parmi les plus gourmands en carburant utilisent égoïstement une ressource naturelle précieuse tout en accroissant encore un peu plus nos émissions de gaz à effet de serre, responsables du dérèglement climatique. Avec un poids dépassant la tonne et demie, un gabarit souvent hors de proportion et une certaine incivilité caractérisée par des stationnements anarchiques permis par un bas de caisse surélevé, les 4x4 sont en partie responsables de l’insécurité routière ambiante.

Alors que le Gouvernement se penche sur cette question épineuse tout en tergiversant à l’aide de mesures dilatoires, le 4x4 se développe et prend place dans le paysage courant, hors de toute fonctionnalité. L’épuisement des ressources naturelles, le dérèglement climatique et l’insécurité routière persistante réclament des responsables politiques courageux à même de maîtriser les achats irréfléchis de certains automobilistes adeptes du « toujours plus ».

Voir la campagne sur le site d’Agir pour l’environnement