logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Presse > Archives > Communiqués de presse 2005 > 4x4 en ville : Une mode qui fait pschitt...
4x4 en ville : Une mode qui fait pschitt...
date 13 septembre 2005
texte+ texte- google twitter facebook

Agir pour l’Environnement - Réseau Action Climat France - 13 septembre 2005

4x4 en ville : Une mode qui fait pschitt...

Paris, le 13 septembre 05 : Alors qu’un mystérieux groupe se faisant appeler « les dégonflés » réclame l’interdiction de la vente de 4x4 en recourant à des actions radicales, Agir pour l’Environnement et le Réseau Action Climat France invitent une nouvelle fois le Gouvernement à agir fiscalement et réglementairement afin de mettre un terme à l’accroissement constant des ventes de 4x4 dont l’usage est confiné aux aires urbaines, zones manifestement inadaptées à leur évolution tant par l’espace occupé au sol que par la pollution engendrée.

Au lieu de multiplier les effets d’annonce sans lendemain, le Gouvernement se doit désormais d’adopter une législation ayant un réel impact sur les ventes de 4x4. L’annonce récente d’un malus affecté sur la carte grise en fonction des émissions de CO2 ne créera pas les effets escomptés. D’une part, le seuil retenu, à savoir plus de 200 g de CO2 par kilomètre, ne concernera que 8 % des véhicules neufs achetés. D’autre part, le montant de la taxe ne sera absolument pas dissuasif. A titre d’exemple, le propriétaire d’un 4*4 Cayenne coûtant en moyenne 80 000 euros, devra acquitter un malus d’à peine 380 euros, soit une surtaxe inférieure à 0.48% du prix d’achat.

Entre atermoiements, renoncements et politique timorée, le Gouvernement ne prend toujours pas la mesure de l’enjeu climatique. Cette longue série d’inactions gouvernementales accroît légitimement l’exaspération des citoyens, conscients des bouleversements en cours, malades du tout automobile et victimes de la pollution atmosphérique tout comme de l’insécurité routière.

A quelques jours de la semaine de la mobilité, des mesures ambitieuses de l’Etat visant à réduire significativement la place accordée aux voitures en général, et aux 4x4 en ville en particulier seraient les bienvenues. Nous ne cesserons de le répéter : il devient de plus en plus urgent de favoriser les transports collectifs (train, bus, tramway, métro) et les modes de déplacement doux (marche, vélo, rollers).

A l’occasion de « la semaine de l’immobilité » remplaçant la feue « journée sans voiture », Agir pour l’Environnement et le Réseau Action Climat France appèlent toutes celles et ceux qui souhaitent en finir avec l’usage des 4x4 en zone urbaine à se rassembler samedi 17 septembre 2005 à 14h30 place Léon Blum dans le 11ème arrondissement de Paris pour une action anti4x4.

Contact presse :
- Stéphen KERCKHOVE - Délégué général d’Agir pour l’Environnement - Tél. 01.40.31.02.99
- Olivier LOUCHARD - Coordinateur du Réseau Action Climat France - Tél. 01.48.58.00.32