logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Se tenir informé > Nos outils et actions... > Campagnes & actions... > Nos actions > 1er manifestation Anti-4x4 à Paris, le 17 septembre
1er manifestation Anti-4x4 à Paris, le 17 septembre
date 16 septembre 2005
texte+ texte- google twitter facebook

Agir pour l’Environnement - Réseau Action Climat France
Première manifestation anti4x4 : samedi 17 sept. 05 à 14h30 - Départ Mairie du 11è (Paris)

Paris, le 16 septembre 05 : A l’occasion de la semaine de l’immobilité
initiée par le Gouvernement et qui fait suite à la feue journée sans
voiture, Agir pour l’Environnement et le Réseau Action Climat France
appellent au premier rassemblement anti4x4 samedi 17 septembre 2005 à 14h30
devant la Mairie du 11ème arrondissement de Paris (M° Voltaire). Ce
rassemblement prendra la forme d’une manifestation à destination d’un
concessionnaire spécialisé dans la vente de 4x4. Une bâche d’une dizaine de
mètres de long sera déroulé en présence du collectif des buffles en colère,
dénonçant la généralisation des pare buffles, accidentogènes.

Les risques climatiques, l’insécurité routière, la privatisation de l’espace
public, le gaspillage de ressources pétrolières rares et précieuses sont les
principales récriminations faites à l’encontre de ces 4x4, notamment lorsqu’ils
sont utilisés en zone urbaine.

Les associations réclament l’adoption d’un malus annuel dont le montant doit
être proportionnel aux émissions de gaz à effet de serre et suffisamment
élevé pour détourner le potentiel acquéreur de l’achat d’un 4x4. Une
pollutaxe n’a pas pour but d’abonder le budget de l’Etat mais de dissuader l’achat
d’un véhicule particulièrement polluant.

Les associations réclament également la généralisation de l’étiquetage
énergie sur tous les supports promouvant les automobiles faisant apparaître
les émissions kilométriques de gaz à effet de serre, le coût d’achat ainsi
que celui de fonctionnement pour 200.000 kilomètres. Cet étiquetage devrait
être apposé sur l’ensemble des véhicules.

Une fois l’étiquetage énergie généralisé, les collectivités locales devront
rapidement prendre des dispositions visant à interdire les 4x4 des zones
inappropriées et lors des pics de pollution.

Contact presse :

- Stéphen KERCKHOVE - Délégué général d’Agir pour l’Environnement
Tél. 01.40.31.02.99 - 06.73.41.30.62
- Olivier LOUCHARD - Coordinateur du Réseau Action Climat France
Tél. 01.48.58.00.32 - 06.26.40.07.74
`


PARIS, 17 sept 2005 (AFP)
Environ 200 militants écologistes manifestent à Paris contre les 4x4

Environ 200 militants écologistes ont manifesté samedi à Paris contre la circulation des 4X4 en ville, déployant une banderole "Jeepollue" et s’affublant de masques d’animaux devant la vitrine d’un concessionnaire du XIe arrondissement, a constaté une journaliste de l’AFP.
Les manifestants, brandissant des pancartes "buffles en colère" ou "Vache qui rit solidaire", entendaient protester contre les pare-chocs "anti-buffles" qui équipent les véhicules tout terrain, et plus généralement contre la dangerosité et le caractère polluant des 4X4. "Selon les chiffres de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie NDLR), une berline rejette en moyenne 142 g de CO2 par kilomètre, contre 229 g pour un 4X4", a fait valoir Olivier Louchard, coordinateur du Réseau Action climat France, l’une des deux associations à avoir appelé à la manifestation.
"Nous attendons de l’Etat qu’il mette en place une taxe contre les véhicules polluants qui soit réellement dissuasive. Le malus sur la carte grise annoncé par le Premier ministre Dominique de Villepin ne représentera que 0,5 % du prix d’achat d’un 4X4", a expliqué Stephen Kaerckhove, délégué général de l’association Agir pour l’environnement. Denis Baupin, adjoint du maire de Paris en charge des transports, a déclaré être présent "en tant que citoyen qui en a marre du 4X4 en ville".
"Le 4X4 est une caricature de voiture, plus grosse, plus polluante et plus dangereuse. En tant que municipalité, nous ne pouvons pas faire grand chose. C’est au gouvernement de nous donner le pouvoir d’interdire les 4X4 dans certaines zones urbaines", a-t-il poursuivi. Etaient également présents à la manifestation des représentants du mouvement des Dégonflés, qui entendent attirer l’attention de l’opinion publique en dégonflant nuitamment les pneus de 4X4 choisis au hasard.